Directed by Marco Ferreri. Belfiore, E., Socrates’ Daimonic Art : Love for Wisdom in Four Platonic Dialogues, Cambridge, 2012. On peut donc considérer que Platon utilise le personnage ventriloque de Socrate comme Socrate utilise le personnage polyphonique de Diotime : Socrate est un « masque discursif »137, un metaxu à mi-chemin entre Platon et ses lecteurs, et ce personnage permet à Platon, non pas de brouiller la transmission de sa pensée, comme pourrait le suggérer une approche ésotérique du dialogue platonicien, mais de montrer l’hétérogénéité énonciative de son discours, montrer que la leçon qu’il entend transmettre par sa bouche est adressée à un public particulier, et que l’expression d’une connaissance est toujours relative à la situation d’énonciation dans laquelle elle s’effectue. 8 Voir K. Sampson, « The Philosophical Significance of the Figure of Diotima », Norsk filosofisk tidsskrift 48 (1), 2013, p. 100-111. I. 12 Cf. cit., p. 264 ; F. De Luise, « Il sapere di Diotima e la coscienza di Socrate. Rutherford, R. B., The Art of Plato, London, 1995. Songe-Møller, V., Philosophy Without Women, London, 2002 [chap. 57Le récit de Socrate n’est donc pas seulement un exposé théorique et une démonstration empirique de la nature d’eros : il s’agit en outre d’une parenthèse méta-discursive – un « métalogue », selon l’expression de Gregory Bateson – dont l’objectif est de convaincre le destinataire du discours qu’il peut devenir, comme Socrate un interlocuteur actif, curieux, philosophe121. Reeve, C. D. C., « Sôkratês Erôtikos », in V. Karasmanis (ed. Press (ed. 207e5-209e5, voir H. Neumann, « Diotima’s Concept of Love », The American Journal of Philology 86 (1), 1965, p. 33-35 et 41 ; C. J. Rowe, « Socrates and Diotima : Eros, Immortality, and Creativity », in J. J. Cleary and G. M. Gurtler (eds), Proceedings of the Boston Area Colloquium in Ancient Philosophy 14, Leiden - Boston - Köln, 1999, p. 250-256 ; K. Corrigan and E. Glazov-Corrigan, Plato’s Dialectic …, op. Narrado por Ivan Morane. Yannis Ritsos évoque Diotime dans le dixième poème de la troisième partie («Parole de chair») de son recueil Erotika (Éditions ErosOnyx, 2009, p. 112). Ainsi, grâce à Diotime et au dialogue dans lequel il se met en scène plus jeune, Socrate incite ses auditeurs à adopter un point de vue critique sur la situation de communication dans laquelle ils sont engagés lorsqu’ils entendent son discours sur eros. 3, p. 120 ; U. von Wilamowitz-Moellendorff, Platon, Berlin, 1919, p. 298 ; D. M. Halperin, « Pourquoi Diotime … », op. De même qu’Agathon est convié par le dialogue rapporté par Socrate à reprendre l’entretien dialectique, de même, le lecteur est convié par le livre à abandonner son statut passif de lecteur pour pratiquer la philosophie, en vertu de la « pédagogie mimétique » du drame platonicien mise en évidence par Ruby Blondell132. Gorgias 448e4, 463c5, République VII, 533a8-b3 et Protagoras 334d4-6 : σύντεμνέ μοι τὰς ἀποκρίσεις καὶ βραχυτέρας ποίει, εἰ μέλλω σοι ἕπεσθαι ; voir aussi ibid. Cite . Sur la notion de dialogisme, voir J. Bres, « Savoir de quoi on parle : dialogue, dialogal, dialogique ; dialogisme, polyphonie … », dans J. Bres, P. P. Haillet, S. Mellet, H. Nølke et L. Rosier (éds), Dialogisme et polyphonie. Si comme je le propose ici, Platon se sert du personnage de Socrate comme Socrate lui-même use du personnage de Diotime, Socrate peut être considéré comme le porte-parole de Platon, sans pour autant être confondu avec lui. 135 L. A. Kosman, « Silence and Imitation… », op. Approches linguistiques. 11Socrate laisse alors Agathon prononcer son éloge d’Eros31, mais aussitôt après ce discours, et avant d’entamer son propre éloge, Socrate critique derechef la pratique rhétorique du poète. Εἰ γὰρ οὕτως ἔχει καὶ ἡ σοφία, πολλοῦ τιμῶμαι τὴν παρὰ σοὶ κατάκλισιν· οἶμαι γάρ με παρὰ σοῦ πολλῆς καὶ καλῆς σοφίας πληρωθήσεσθαι. Le banquet - Platon - Date de parution : 16/03/2016 - Flammarion - Collection : Le monde de la philosophie. 208c1 : ὥσπερ οἱ τέλεοι σοφισταί. Platon par l interm diaire de Socrate va au-del , travers le personnage de Diotime Dans le Phèdre, Socrate se présente comme le simple porte-parole des deux discours qu’il prononce : à l’en croire, les énonciateurs véritables en sont Phèdre, pour le premier, Stésichore pour le second (Phèdre 243e9-a3). Sur les invraisemblances historiques de l’intervention de Diotime dans le Banquet, voir S. Boehringer, « Comment classer les comportements érotiques ? Avant qu’Agathon ne prononce son éloge, Socrate le soumet à une interrogation de type élenctique qui engage le poète à réfléchir à sa propre pratique du discours rhétorique : Agathon doit reconnaître que, lorsqu’il s’adresse à la foule du théâtre, peu lui importe de tenir des propos intelligents28. Sier, K., Die Rede der Diotima. 3Seule la première de ces interprétations (I) ne paraît pas convaincante. », Bulletin de la Société Française de Philosophie 63 (3), 1969, p. 73-104, repris dans Dits et écrits, t. 1, Paris, 1994, p. 789-821. 43 Sur l’aspect dialectique de ce passage, voir R. Rehn, « Der entzauberte Eros : Symposion », in T. Kobusch und B. Mojsisch (Hrsgb), Platon : Seine Dialoge in der Sicht neuer Forschungen, Darmstadt, 1996, p. 82-83. ... Diotime, oppose un modèle féminin de la procréation du savoir. » PLATON, Le banquet, 202 e – 205 a (trad. (2) En ne parlant pas en son nom, Socrate peut réfuter poliment son interlocuteur direct, Agathon, qui est aussi son hôte, et il peut lui faire la leçon sans se départir du masque de dialecticien ignorant qu’il arbore dans d’autres dialogues (Apologie, Théétète etc.)3. cit., p. 33 : « zielt wahre Sokrates-Rezeption nicht auf Sokrates selbst, sondern auf das Gebären in Sokrates. cit., p. 55, n. 4. Il s’agit ensuite du dialogue cadre que le vieux Socrate est en train de mener avec les convives du Banquet, en particulier Agathon à qui les propos de Diotime et du jeune Socrate sont indirectement adressés. Je remercie enfin Quentin Marrou pour sa relecture minutieuse des épreuves. Playing next. Corrigan, K. and Glazov-Corrigan, E., Plato’s Dialectic at Play : Argument, Structure, and Myth in the ‘Symposium’, University Park, 2004. G. Stallbaum observait déjà sur ce passage : « [Plato] ridet sophistas, de quibuslibet rebus ita disputantes, ut videri vellent earum veritatem prorsus habere perspectam atque exploratam » (Platonis opera omnia, op. Chacun de ces personnages peut être considéré comme un lector in fabula128 ou un lecteur implicite129 : Agathon, récepteur complètement passif du discours, et produit exemplaire de l’éducation dispensée par les sophistes dans l’Athènes de la fin du Ve siècle av. Iser, W., Der implizite Leser. Nails, D., The People of Plato. 2:41:18. ), Oxford Studies in Ancient Philosophy 24, Oxford, 2004, p. 30 ; C. D. C. Reeve, « A Study in Violets : Alcibiades in the Symposium », in J. Lesher et al., Plato’s Symposium …, op. Vlastos, G., « The Individual as an Object of Love », in Platonic Studies, Princeton (NJ), 1981, p. 1-34. ¡Descárgate ya la versión de eBook! –] Non, très cher Agathon, c’est la vérité que tu ne peux pas contredire ; contredire Socrate, ce n’est vraiment pas difficile. Riedweg, C., Mysterienterminologie bei Platon, Philon, und Klemens von Alexandrien, Untersuchungen zur antiken Literatur und Geschichte 26, Berlin - New York, 1987. Christian Keime, « La fonction de Diotime dans le Banquet de Platon (201d1-212c3) : le dialogue et son double », Études platoniciennes [En ligne], 11 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 10 janvier 2021. Tandis que le jeune Socrate est un double d’Agathon, Agathon et le jeune Socrate sont des doubles du lecteur, puisqu’ils sont tous deux des auditeurs de la leçon sur eros. Il reprit son enseignement. Cavarero, A., In Spite of Plato : A Feminist Rewriting of Ancient Philosophy, New York, 1995. 8Dans sa manière de s’exprimer, Diotime semble réaliser un compromis entre les méthodes du philosophe Socrate et les attentes des auditeurs de Socrate, en particulier leur goût pour l’exposé rhétorique. 5 : « Sexuality and Philosophy in Plato’s Symposium »]. Bakhtine, M. M., « Du discours romanesque», dans Esthétique et théorie du roman, trad. Cet article s’interroge sur les raisons pour lesquelles, dans le Banquet de Platon, Socrate prononce son éloge d’Eros sous la forme d’un dialogue rapporté qui met en scène deux personnages : Diotime et Socrate encore jeune homme. Approches linguistiques. ________, Platon, Le Banquet, trad., introd. Le Banquet - Platon - Ils sont allongés sur des lits et parlent de l’Amour et de la Beauté. Des reliques mycéniennes ? Études Platoniciennes est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International. v: Le problème historique . Halperin, D. M., « Platonic Eros and what Men Call Love », Ancient Philosophy 5, 1985, p. 161-204. Mais en dehors du Banquet, il n’existe pas d’autre source mentionnant le nom de Diotime. cit., p. 13 et 33 ; D. Nails, « Tragedy Off-Stage », op. (ed. Nightingale, A. W., Genres in dialogue. Sur la préférence de Socrate pour la brachylogie, voir M. Dixsaut, Métamorphoses de la dialectique dans les dialogues de Platon, Paris, 2001, p. 17-21, et A. Longo, L’art du questionnement et les interrogations fictives chez Platon, trad. 122 À savoir : la connaissance de la forme du beau. The Rhetoric of Philosophy, Leiden - Boston, 2003, p. 157-173. Socrate : Voici le discours sur l’Amour que j’entendis un jour de la bouche d’une femme de Mantinée, Diotime, qui était savante en ce domaine comme en beaucoup d’autres. Or cette situation de communication est double. – Εἰ δὲ ὥσπερ ἐγώ τε καὶ σὺ νυνὶ φίλοι ὄντες βούλοιντο ἀλλήλοις διαλέγεσθαι, δεῖ δὴ πρᾳότερόν πως καὶ διαλεκτικώτερον ἀποκρίνεσθαι. Elle m'a persuadé et, à mon tour, j'essaie de persuader aux autres que, pour acquérir un tel bien, la nature humaine trouverait difficilement un meilleur auxiliaire que l'Amour. Diotima-Sócrates-Platón exponen su concepción del Amor-Eros-Cupido de una forma que remite a la pederastia, no de otra forma hay que recibir el mensaje de elegir un cuerpo bello, no en las mujeres, con las que solo cabe procrear, sino en los efebos, en los que, superada la etapa animal, generar pensamientos o ideas, lo cual parecía a los griegos que no es factible con mujeres. cit., p. 202-203. 38L’un des préjugés que les lecteurs passifs et muets du dialogue partagent naturellement avec un auditeur passif et muet comme Agathon, c’est de considérer que, en se contentant de comprendre et de mémoriser la théorie d’eros rapportée par Socrate dans le livre écrit par Platon, ils pourront devenir savants sur eros comme Socrate se vante de l’être devenu. 69 Voir République VI, 485a10-b4 : Τοῦτο μὲν δὴ τῶν φιλοσόφων φύσεων πέρι ὡμολογήσθω ἡμῖν ὅτι μαθήματός γε ἀεὶ ἐρῶσιν ὃ ἂν αὐτοῖς δηλοῖ ἐκείνης τῆς οὐσίας τῆς ἀεὶ οὔσης καὶ μὴ πλανωμένης ὑπὸ γενέσεως καὶ φθορᾶς. I show first that each character of this embedded dialogue can be considered as a mix of the two characters of the framing dialogue (Agathon and Socrates as an accomplished philosopher): Diotima is the dialectician Socrates considered from the point of view of a poet and a follower of the sophists, whilst the young Socrates is Agathon dressed up as a dialectician. J’avais peur qu’à la fin de son discours Agathon n’envoyât sur le mien la tête de Gorgias, le redoutable orateur, et que cette tête ne me transformât en pierre, me rendant ainsi muet. 30 Banq. BANQUET écrit par PLATON, éditeur LES BELLES LETTRES, livre neuf année 2010, isbn 9782251800127. Le Banquet - Platon - Ils sont allongés sur des lits et parlent de l’Amour et de la Beauté. 116 Montaigne, Essais, III, 13, éd. Buy Le banquet (Philosophie) by Platon (ISBN: 9782081382640) from Amazon's Book Store. 25 τί ἐστιν ; cf. En vertu du regard critique que le lecteur peut porter sur un dialogue raconté par des narrateurs et écrit par l’auteur longtemps après les événements, nous savons que, après sa conversation avec Socrate, Agathon n’est devenu ni dialecticien ni philosophe : il n’a pas consacré sa vie, comme Socrate, à honorer l’eros philosophique et à convaincre ses citoyens de faire de même ; il est demeuré poète et a terminé sa vie loin d’Athènes en chantant, les louanges d’un tyran126. In Plato's "Banquet", a few people gathered for a social gathering exchange views on the meaning of love (Érôs). La filosofia come esercizio del render ragione. 14 S. Rosen, Plato’s Symposium, op. T’imagines-tu que ce qui n’est pas beau doive nécessairement être laid ? cit., p. 91-92 ; K. Robb, « Orality, literacy and the dialogue form », in R. E. Hart and V. Tejera, Plato’s Dialogues…, op. Robb, K., « Orality, literacy and the dialogue form », in R. E. Hart and V. Tejera, Plato’s Dialogues : The Dialogical Approach, Lewiston - Queenston - Lampeter, 1997, p. 29-64. It is possible the name you are searching has less than five occurrences per year. En effet, quand Socrate arrive au dîner, après s’être attardé en chemin pour méditer, Agathon l’invite à se coucher à son côté afin, dit-il plaisamment, de partager le fruit de ses méditations : Τὸν οὖν Ἀγάθωνα (τυγχάνειν γὰρ ἔσχατον κατακείμενον μόνον)· « δεῦρ᾽, ἔφη φάναι, Σώκρατες, παρ᾽ ἐμὲ κατάκεισο, ἵνα καὶ τοῦ σοφοῦ ἁπτόμενός σου ἀπολαύσω, ὅ σοι προσέστη ἐν τοῖς προθύροις· δῆλον γὰρ ὅτι εὗρες αὐτὸ καὶ ἔχεις· οὐ γὰρ ἂν προαπέστης. Plato, Léon Robin, Paul Vicaire, Jean Laborderie. Wolfsdorf, D., « Interpreting Plato’s early dialogues », in D. Sedley (ed. Platon, Le Banquet. Note sul ritratto del filosofo da giovane », in A. Borges de Araújo Jr e G. Cornelli (eds), Il Simposio di Platone : un banchetto di interpretazioni, Napoli, 2012, p. 132-133 ; D. D. Leitao, The Pregnant Male as Myth and Metaphor in Classical Greek Literature, Cambridge - New York, 2012, p. 182-226 ; A.-G. Wersinger, « Diotima and kuèsis in the Light of the Myths of the God’s Annexation of Pregnancy », dans Proceedings of the X Symposium Platonicum : ‘The Symposium’, Pisa, 15-20 July 2013, p. 134-140. Voir la notice dans le catalogue OpenEdition, Plan du site – Contact – Crédits – Flux de syndication, Nous adhérons à OpenEdition Journals – Édité avec Lodel – Accès réservé, Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search, This study investigates the reason why, in Plato’s, Les Formes platoniciennes dans l'Antiquité tardive, Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales, https://doi.org/10.4000/etudesplatoniciennes.535, II. ». Ménexène (236b8-c1), où Platon prête à Aspasie les manières autoritaires de Diotime. Le Banquet De Platon. 0 Reviews. Or ce point de vue, on le sait, contredit ce que Socrate dit à Agathon au début du dialogue à propos de la transmission de la sagesse85. J.-C., il avait à peu près trente ans, c’est-à-dire l’âge d’Agathon à la date dramatique du Banquet (416 av. With Lucas Belvaux, Jean Benguigui, Marc Berman, Christian Berthelot. » Socrate s’assit et répondit : « Ce serait une aubaine, Agathon, si le savoir était de nature à couler du plus plein vers le plus vide, pour peu que nous nous touchions les uns les autres, comme c’est le cas de l’eau qui, par l’intermédiaire d’un brin de laine, coule de la coupe la plus pleine vers la plus vide. 33En s’exprimant à travers le masque d’une prêtresse et d’une sophiste, Socrate fait des compromis avec le point de vue de ses interlocuteurs. cit., p. 44. 80 M. M. Bakhtine, « Du discours romanesque », dans Esthétique et théorie du roman, trad. Le Banquet - Diotime 2. Livraison rapide ! 1, Dordrecht - Boston, 1987, p. 83-116. Authier-Revuz, J., « Hétérogénéité(s) énonciative(s) », Langages 73, 1984, p. 98-111. Aussi contradictoires que puissent paraître ces explications, toutes permettent de rendre compte de la fonction du personnage de Diotime : par la bouche de ce personnage, Socrate et Platon, dans un même geste, exposent ce qu’ils pensent d’eros et de la philosophie, et invitent leur public à prendre ses distances par rapport à cet exposé. Sur cette interprétation, voir W. Kranz, « Platonica », Philologus 102, 1958, p. 80 ; K. Sier, Die Rede der Diotima. 23Le jeune Socrate, qui s’entretient avec Diotime, est un personnage tout aussi ambivalent. It is there that Socrates declares that as a young man, the "philosophy of Love" was taught to him by Diotime, priestess and prophet. Year: 2013. Leurs discours se succèdent, parfois se répondent : car il y a plusieurs Amours et plusieurs manières de désirer le Beau. Ἀποδοὺς οὖν ἑκάτερος τῷ θεῷ οὕτως ἤδη διαλεγέσθω. ), Socrates : 2400 Years Since His Death, Athens - Delphi, 2004, p. 96, et « A Study in Violets : Alcibiades in the Symposium », in J. Lesher, D. Nails, and F. C. C. Sheffield (eds), Plato’s Symposium. Versa sobre el amor. Send-to-Kindle or Email . Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Explication de texte: le Banquet de Platon - Le discours de DIOTIME Ce document contient 3077 mots soit 7 pages.Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. L’initiation religieuse, à l’instar de l’instruction sophistique, se présentait donc comme la transmission à des disciples ignorants d’une vérité à laquelle était déjà initié un maître sûr de son savoir.